Kiev, un mois

En un mois à Kiev, j’ai :

– inscrit Miss L. à l’école de danse classique et Miss E. au садик (en ukrainien)

– commandé 4 fois un taxi en russe (le premier n’est jamais arrivé)

– changé 2 fois de numéro de téléphone

– vécu 1 journée sans électricité (et pris 1 douche froide)

– assisté à un mariage champêtre

– commencé à apprendre le russe

– reçu un panier bio (légumes, oeufs, pain) chaque vendredi

– été à un barbecue en banlieue

– fait 2 « business lunch » (une institution ici), qui n’ont rien eu de business

– assisté à une réunion parents-maîtresse de 2 heures (avec traduction en ukrainien toutes les 2 phrases)… non c’est pas vrai, je suis partie au bout d’une heure (on ne change pas)

– pas compté le nombre de coupures d’Internet

– regardé le JT de France 2 à 21 heures (décalage horaire)

– eu le moral dans les chaussettes (quelques fois)

– mis en route le chauffage

– adhéré à l’IWCK et à Kiev Accueil

– enregistré un pic de connexion le jour où j’ai mis des photos de la soirée au D*LUX (je ne comprends pas…)

– marché de longues heures (de très longues heures)

– trouvé de la crème fraîche entière

– collé des post-it sur les objets de la cuisine avec leur nom en russe

– dansé avec les filles sur Mika à fond

– été au parc après l’école (plusieurs fois, si si)

– trouvé que c’était bien d’avoir beaucoup d’espace

– fait 20 gâteaux/tartes, que j’ai ensuite goûté

– porté des UGG début septembre

– baragouiné le russe avec la nounou

– trouvé une babysitter ukrainienne

– commencé à regarder des sites de vêtements techniques (comme quoi, tout arrive… merci Angèle, merci Antoine)

– dîné 4 fois au Touch Café (début d’une addiction ?), une fois au Serebro

– enfin trouvé les programmes laine et soie de la machine à laver (juste hier)

– relancé l’eau chaude 3 fois

– trouvé où acheter des ampoules (top mais loin)

– dansé au D*Lux (2 fois), au Serebro, au Decadence House

– pas acheté de chaussures

– goûté un bon canard laqué chez Утка бар

– marché sous la pluie (beaucoup de pluie)

– été au Philharmonique de Kiev

– pas travaillé (depuis 3 mois)

– pris quelques kilos (bon à savoir : la marche à pied de manière intensive, ça ne fait pas maigrir)

– eu froid

– écrit 13 articles et 22 tweets (car Expatriate Housewife est aussi sur twitter @Expat_Housewife)

– perdu un de mes fidèles lecteurs

– compris le sens de l’expression « être mouillé jusqu’aux os » (oui oui, c’est possible)

– reçu de bonnes nouvelles

– rigolé et me suis moquée (parfois)

– rencontré des filles supers

Suis épuisée !

(mais prête pour le mois d’octobre)

Publicités

Conversation ultra fashion

Moi : des crampons ? pourquoi ?

Frédérique : en hiver, après plusieurs couches de neige et de glaces, tu seras contente d’avoir des crampons à tes bottes… et n’oublie pas les semelles isolantes

Moi : des semelles isolantes…

Marie : parce que le froid entre par les semelles des chaussures

Moi : …

Marie : oublie tes escarpins !

Moi : et on ressemble à quoi ici en hiver ?

En coeur : à rien !

Antoine, quel est déjà le nom du site dont tu m’as parlé ? tu sais, celui où on achète des grosses doudounes et des vêtements techniques. Il semble que je vais devoir m’équiper pour une expédition au Pôle Nord !